Veuvages







Un veuvage renouvelé chaque début de soirée 
Coupé des bruits du monde
Enfoncé dans l’immobile à constamment bouger
 Veuve en blanc, la mort et son fourbis en moins
Mais l'absence partout ailleurs
Le regard que je pourrais diriger vers toi
Touche de près l'interrupteur
J'éteins
 Je me couche dans un lit sous vide
Veuve neuve
Suivant des yeux le moment où le temps s'arrête
Pas très important de dater l'évènement puisqu'il est nombreux.








Avril 2010