Tears for two





Voilà, voilà comment nous nous aimons
Toujours enfermés dans l’espace de nos survies
Marchant de dos mais l’un vers l’autre
Nous écrasant, nous croisant

T’attendre
J’en ai fait le serment
Force à l’immobilité mes attributions, j’en bave
C’est, le plus souvent, toujours

Quel prix !
L’amer filet de la frustration soutient ma coiffure
Les remontées acides nous sont communes 
J’ignore où tu es, j’ignore quand tu y es

J’ignore tout de ta présence à part ce que j’y mets et c’est le paquet 
Un cadeau que je t'offre
Ouvre-moi et sers t’en
Enserre-moi tout autant

Là où je suis, glissantes sont les descentes au fond des mines dépitées 
C’est ainsi depuis l’aube de nos signaux par satellite
La marche intercontinentale est haute et j’en peux mais
De ne jamais savoir comment m'épargner d'encore te préférer

Ton ombre est là, j’ai appris à t’y voir
Je pourrais t’y retrouver jusqu’à m’immoler 
Dans mon effort tiens-moi, retiens-moi si je butte
C’est tout un travail de t’arracher pied à pied
Sache-le, je faisais tout pour t’exister






2010